Le point sur mes dernières lectures (Pas du tout à jour !)

Ce blog est membre du Jury Bloggueurs Prix Audiolib 2017

Rechercher dans ce blog

mercredi 5 avril 2017

Mercredi Jeunesse : Fred BERNARD & François ROCA - Rose et l'automate de l'opéra



Livre lu en Mars 2017

Pourquoi j'ai choisi ce livre : 

Je suis allé assister il y'a quelques temps a une séance de dédicaces de ces deux auteurs, dans ma librairie favorite. J'avais déja lu un de leurs titres que j'ai chroniqué par ailleurs sur ce blog. (Pour rappel, il s'agit de Jesus Betz) Je voulais également voir ce qui pouvait m’intéresser dans leurs publications, et j'ai trouvé ce très bel album paru en 2013 aux éditions Albin Michel Jeunesse.

4eme de Couverture : Dans une vieille malle oubliée de l'opéra, Hermès l'automate sommeille.
Un jour, un rai de lumière l'anime : on l'a découvert et on l'emporte.
C'est Rose, une toute jeune danseuse, curieuse et enthousiaste.
Mais, comment Hermes pourrait-il retrouver le plaisir de danser comme par le passé ?

Résumé éditeur :

Rose est élève danseuse dans un opéra. Le jour où elle trouve dans une malle du grenier un automate démonté, commence une belle histoire de patience, de volonté et d'amitié. Et quand Hermès l'automate-danseur, unique et perfectionné, est enfin  remonté, le plaisir de danser couronne tous les efforts…
Les somptueuses illustrations de François Roca nous entraînent parmi les vestiaires, les greniers et les salles de danse pour une visite enchantée d’un opéra. Ses tableaux, tout en jeux de lumières, suivent la simplicité et la douceur du texte ; ils restituent les gestes et postures des danseuses ainsi que l’ambiance mystérieuse d’un lieu entièrement dédié à la danse.À partir de 6 ans.

Présentation vidéo par l'auteur et l'illustrateur de cet ouvrage :

Fred Bernard et François Roca - Rose et l... par Librairie_Mollat

Mon avis : 
Tout d'abord ce qui m'a attiré vers cette histoire, c'est qu'elle se déroule à Paris et qu'elle touche au monde du spectacle, et j'aime beaucoup ce monde la, les arts visuels et tout ce qui peut permettre de donner ou de rendre un brin de magie a un monde actuel trop terne. Ce n'est pas la première fois que Fred Bernard et François Roca prennent pour décor et pour thème le monde du spectacle puisque l'action du livre que j'avais chroniqué il y'a quelques temps déjà, Jésus Betz, se déroulait dans un cirque.
Nous allons suivre cette petite histoire à travers les yeux d'Hermes, l'automate, qui n'a plus vu la lumière depuis longtemps. Un jour, Rose, va trouver la boite dans laquelle il est enfermé, et avec l'aide d'un horloger, Monsieur Maréchal, elle va tout faire pour le faire revivre. Le texte est court, on dirait presque de la poésie, l'histoire est toute belle, mais ce qui m'a également frappé dans cet ouvrage, c'est la partie graphique et le soin apporté aux illustrations en 3D absolument époustouflantes et très réalistes, car inspirée réellement des lieux qu'elles représentent La première illustration montre une jeune fille qui sort du métro, place de l'Opéra Garnier à Paris, et le réalisme est particulièrement saisissant, tout comme les détails de l'intérieur de l'édifice. a tel point que l'opéra en lui même en devient, comme l'explique François ROCA dans la vidéo ci-dessus, un "personnage" a part entière.
J'ai adoré cette petite histoire et je vous invite a découvrir cet album dont je vous offre ici quelques petits extraits en images et en textes.

En images :

   































En textes : 
Qui suis-je ?
Animal ? Machine ? Pantn ? je ne sais plus.
Pas humain, c'est certain.
Fabriqué a la main, il y'a longtemps.
Je me souviens...
Mes premiers pas ici. dans l'opéra.
Puis tour du monde !
Jeune fille, vous m'avez souri.
Quelle tête ais-je après tant d'années... ?
Aurais aimé vous sourire aussi.
Impossible. Bloqué
M'avez caressé. Dépoussiéré
J'aurais aimé vous embrasser. Parler
Vous remercier.
Vous m'avez reposé. refermé sur moi
le couvercle de la malle
Effondré, j'étais.

(...)

Mais vous avez resurgi, Rose.
Vous m'avez pris dans vos bras
emporté en trottinant dans les couloirs
et les coursives de l'opéra. Déposé
Sur une passerelle, contre une rambarde.
"voila, tu verras très bien d'ici".
Pour la première fois, vous m'avez parlé.
Dans le petit théâtre de ma tête, µ
les rideaux se sont ouverts....

Ressources :
La page du livre sur le site des éditions Albin-Michel Jeunesse

On en parle sur France Inter

En cherchant un petit peu des informations autour de la vie de cet album, j'ai appris que l'année dernière, ce livre avait fait l'objet d'une adaptation scénique.
Cliquez ici pour voir l'information

J'y ai même trouvé une vidéo de cette adaptation que je ne peux m’empêcher de vous partager ici :



Bonne journée ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas a laisser un p'tit mot !
Merci pour votre visite et à bientôt !